Correspondance de Rétif de La Bretonne éditée par Pierre Testud

Les éditions Honoré Champion viennent de publier la Correspondance de Rétif de La Bretonne. Cette édition présente l’inventaire complet des échanges épistolaires entre Rétif et son entourage social et familial. Elle recueille à la fois les lettres conservées et celles dont l’existence est attestée dans diverses sources, notamment dans Mes Inscripcions et le Journal, lettres dont la teneur a pu être reconstituée partiellement.

Rétif a lui-même imprimé dans ses ouvrages une grande partie de ses lettres, écrites ou reçues. Mais il les a disséminées un peu partout. Les autres sont tirées de fonds d’archives, de fragments manuscrits, de collections particulières. Pierre Testud a regroupé toutes ces pièces éparpillées, en les datant le cas échéant, en les classant et en les éclairant par des notes. Il a fait le choix d’un classement chronologique et en proposant trois index : des noms, des titres et des principaux sujets.

Cette entreprise est dans le prolongement de la tâche que s’était fixée Rétif en imprimant sa correspondance : ajouter une pièce au dossier de l’autobiographie. L’impression de ses lettres entrait dans un vaste plan d’annexes à Monsieur Nicolas, dont témoignent Mon Calendrier, Mes Ouvrages, Ma Politique, Ma Morale, Ma Religion, la Philosophie de Monsieur Nicolas. À ces annexes s’ajoutait donc celle que l’on pourrait intituler Ma Correspondance. Elle donne, en regard de la subjectivité du récit de Monsieur Nicolas, une documentation objective permettant au lecteur de construire sa propre perception de l’histoire.

Elle complète ainsi la connaissance du travail de l’écrivain, de ses relations avec le monde de la librairie, de son statut social, de sa vie personnelle et familiale.