SANCIER

Dictionnaire de l'ancien français, Greimas

Sancier : v. (fin XIIe s. ; lat. pop. sanitiare, de sanatus, guéri). 1. Guérir, soulager, calmer. 2. Protéger. 3. Rassasier, assouvir. 4. Dompter. 5. v. réfl. En avoir assez, se contenter. 6. Céder, s'arrêter, cesser.

Rétif donne la signification et l'étymologie de ce vieux mot : "De sancire, signifie mieux qu'authentiquer et légitimer ; nous avons déjà sanction, saint, et leurs composés, qui dérivent de ce verbe latin" (La Mimographe, M. de Rougemont, Paris/Genève, Slatkine reprints, 1980, p. 308).

Dans sa critique de L'École des maris de Molière, il l'emploie dans le sens d'approuver, de sanctionner :  "Ariste, de son côté, débite quelques traits honorables pour les femmes ; mais on ne tarde pas à lui faire dessiner et sancier la conduite d'une franche coquette que personne n'aimerait avoir pour femme ou pour fille" (ibid., 308).