Jeu

"L’amour est un jeu, où tout le monde se trompe, même en voulant être fidèle".

Monsieur Nicolas, Quatrième époque, MN I, 712.