Études sur Rétif et son œuvre antérieures à 2012

  • Aleksic, Branko, « Un Homonyme de Linguet prête-nom pour L’Anti-Justine», Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 83-108.
  • Bakkali-Yedri, Mohammed, Monsieur Nicolas ou Le Héros maudit. Essai de lecture du personnage romanesque chez Rétif de La Bretonne, Thèse de doctorat d’Etat, Université de Paris VIII, 1985, 572 p. dactyl.
  • Bakkali-Yedri, Mohammed, « La Perversion dans le théâtre de Rétif », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 149-160.
  • Bakkali-Yedri, Mohammed, « Rétif de La Bretonne et la Révolution », Etudes rétiviennes, n° 10, septembre 1989, pp. 19-38.
  • Bakkali-Yedri, Mohammed (dir.), Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, 227 p.
  • Baruch, Daniel, « L’affaire Taaf », Etudes rétiviennes, n° 3, juin 1986, pp34-37.
  • Baruch, Daniel, « L’Indagateur et la Marquise. Enquête sur l’activité policière de Restif », Etudes rétiviennes, n° 6, septembre 1987, pp. 73-87.
  • Baruch, Daniel, Nicolas Edme Restif de La Bretonne, Paris, Fayard, 1996, 337 p.
  • Baruch, Daniel, « Le Peuple des Nuits», Etudes rétiviennes, n° 8, juin 1988, pp. 51-62.
  • Baruch, Daniel, « Restif et les pouvoirs », Europe, n° 732, avril 1990, pp. 3-6.
  • Bassani, Frédéric, « Jean-Jacques Rousseau et Rétif de La Bretonne, ou sensibilité et mémoire dans les Confessions et Monsieur Nicolas», Recherches et travaux, n° 51, 1996, pp. 227-238.
  • Bassani, Frédéric, « Rétif de La Bretonne, Jean-Jacques Rousseau et l’autobiographie », in Autobiographie et fiction romanesque autour des Confessions de Jean-Jacques Rousseau, Colloque de Nice, janvier 1996, pp. 149-169.
  • Benrekassa, Georges, « Dérives à partir de 1789 : La Politique de Monsieur Nicolas», Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 77-92.
  • Benrekassa, Georges, « Le typique et le fabuleux : histoire et roman dans La Vie de mon père», Revue des Sciences humaines, n° 172, 1978, pp. 31-56.
  • Berkman, Gisèle, « Avec et contre Rousseau : quelques enjeux de Monsieur Nicolas», Etudes rétiviennes, n° 27, décembre 1997, pp. 7-24.
  • Berkman, Gisèle, « L’Impur mouvement d’écrire : Maurice Blanchot lecteur de Rétif de La Bretonne », in Jacot Grapa, Caroline ; Jacques-Lefèvre, Nicole ; Séité, Yannick ; Trevisan, Carine, (ed.), Le Travail des Lumières, Paris, France, Champion, 2002, pp. 773-792.
  • Berkman, Gisèle, Filiation, origine, fantasme : les voies de l’individuation dans Monsieur Nicolas ou Le Cœur humain dévoilé de Rétif de La Bretonne, Thèse de doctorat soutenue le 15 décembre 2000 à l’Université de Paris VII-Denis Diderot.
  • Berkman, Gisèle, « La Physique de Monsieur Nicolas, ou L’Incertain roman de la génération », Etudes rétiviennes, n° 30, pp. 7-24.
  • Berkman, Gisèle, « Le Programme d’estampes de Monsieur Nicolas, ou La Configuration de l’image fantôme », Etudes rétiviennes, n° 31, décembre 1999, pp. 141-156.
  • Bertrand, Colette, Contribution à l’étude de la bohème littéraire à la fin du XVIIIe siècle, Thèse de doctorat soutenue à l’Université François Rabelais de Tours le 23 février 1991.
  • Bertrand, Colette, « Réception des ouvrages de Rétif au Journal de Nancy», Etudes rétiviennes, n° 6, septembre 1987, pp. 106-144.
  • Bertrand, Colette, « Rétif et Cubières, deux figures de la bohème littéraire », Etudes rétiviennes, n° 16, juin 1992, pp. 21-32.
  • Bochenek-Franczak, Regina, « Image immédiate et déformée de la Révolution à travers Restif de la Bretonne », in Cocula, Bernard ; Hausser, Michel (éd.), Ecrire la Liberté, Actes du Colloque Images littéraires de la Révolution, Bordeaux, 12-13 octobre 1789, Bordeaux, L’Horizon chimérique, 1991, pp. 13-18.
  • Boulinier, Georges, « L’Ignoble Scaturin : gémonies rétiviennes et réalités, à propos de Fontanes », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 13-38.
  • Bourguet, Pierre, « Nouvelle et fait divers dans l’œuvre de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 7-30.
  • Bourguet, Pierre, « Rétif de La Bretonne et le 14 juillet 1789 », Etudes rétiviennes, n° 8, juin 1788, pp. 11-29.
  • Bourguet, Pierre, « Rétif et la franc-maçonnerie », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 247-272 et Etudes rétiviennes, n° 35, décembre 2003, pp. 95-143.
  • Bourguet, Pierre, Les Essai d’archéologie littéraire, Thèse de Doctorat soutenue à l’Université de Poitiers, 2002.
  • Bourguet, Pierre, « Une Lettre inédite de Rétif de La Bretonne aux époux Fontaine de Grenoble », Etudes rétiviennes, n° 1, novembre 1985, pp. 27-36.
  • Brunet, Mathieu, « Politique et poétique de l’hybridation », Etudes rétiviennes, n° 33, décembre 2001, pp. 25-38.
  • Cellard, Jacques, Un Génie dévergondé, Nicolas-Edme Rétif, dit « de la Bretonne » (1734-1806), Paris, Plon, 2000, 596 p.
  • Centre d’étude des Lumières de l’Université de Strasbourg, Rétif de La Bretonne et la ville, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, vol. 6, 1993, 199 p.
  • Chadourne, Marc, « Jean-Jacques et Nicolas, Restif et Rousseau », Europe, n° 391-392, novembre-décembre 1961, pp. 189-198.
  • Charara, Youmna, « Rétif entre Voltaire et Rousseau : la tension entre individualisme et politique dans Les Nuits révolutionnaires», Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 149-160.
  • Charleux, Jean, « Les “Repentirs” de Rétif dans Vingt nuits de Paris», Etudes rétiviennes, n° 12, pp. 13-44.
  • Charrier, Marianne, « La Littérature populaire et les belles-lettres. Le cas de Rétif de La Bretonne », in Le Roman populaire en question, Actes du colloque international de mai 1995 à Limoges, Presses universitaires de Limoges, 1997, pp. 393-403.
  • Chraïbi, Houda, « Rétif de La Bretonne : écriture romanesque et réécriture théâtrale », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 51-56.
  • Conner, Clifford D., « Rétif, homme de science ? », Etudes rétiviennes, n° 20, juin 1994, pp. 29-44.
  • Coudreuse, Anne, « Formes et fonctions du pathos dans La Malédiction paternelle», Etudes rétiviennes, n° 28, juin 1998, pp. 19-51.
  • Coudreuse, Anne, « Rétif lecteur de Racine », Etudes rétiviennes, n° 30, juin 1999, pp. 83-88.
  • Courbin, Jean-Claude, « L’Andrographe. Etude et analyse », Etudes rétiviennes, n° 14, juin 1991, pp. 15-34.
  • Courbin, Jean-Claude, « Un Important Autographe de Rétif : le résumé de L’Enclos et les oiseaux», Etudes rétiviennes, n° 6, septembre 1987, pp. 145-149.
  • Courbin, Jean-Claude, « Sur la “Dédicace à moi” de Monsieur Nicolas», Etudes rétiviennes, n° 20, juin 1994, pp. 77-80.
  • Courbin, Jean-Claude, « Tableau de correspondance des pièces de théâtre de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 2, mars, 1986, pp. 39-41.
  • Coward, David, « De la Réforme à la “réformation” : Rétif et les Idées singulières», Etudes rétiviennes, n° 9, décembre 1988, pp. 17-36.
  • Coward, David, « Entre l’Instinct et la raison : l’utopisme de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 17, décembre 1992, pp. 9-18.
  • Coward, David, The Philosophy of Restif de La Bretonne, Oxford, The Voltaire Foundation, 1991, 878 p.
  • Coward, David, « Rétif et l’Angleterre », Europe, n° 732, avril 1990, pp. 103-110.
  • Coward, David, « Rétif et le théâtre d’idées », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 25-36.
  • Coward, David, « Rétif et Sade », Etudes rétiviennes, n° 10, septembre 1989, pp. 74-86.
  • Coward, David, « Rétif imprimeur sous la Révolution », Etudes rétiviennes, n° 11, décembre 1989, pp. 91-107.
  • Coward, David, « The Revolutionary Pamphlets of Restif de La Bretonne », Oxford, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, n° 242,1986, pp. 293-334.
  • Daems, Jan ; Herman, Jan, « Dire et ne pas dire. Texte et prototexte dans Les Nuits de Paris», Etudes rétiviennes, n° 16, juin 1992, pp. 33-43.
  • Delon, Michel, « La Fiction immédiate », in Bonnet, Jean-Claude (dir.), La Mort de Marat, Paris, Flammarion, 1986, pp. 253-269.
  • Delon, Michel, « Nuits de Paris, de Rétif à Soupault », Europe, n° 769, mai 1993, pp. 70-76.
  • Delon, Michel, « Paysans de Paris », Europe, n° 732, avril 1990, p. 47-54.
  • Delon, Michel, « Portrait de l’écrivain en artiste-peintre », Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 7-17.
  • Delon, Michel, « Rétif entre l’écrit et l’oral », Etudes rétiviennes, n° 8, juin 1988, pp. 63-68.
  • Delon, Michel, « Savoir totalisant et forme éclatée », Dix-huitième siècle, XIV, 1982, pp. 13-26.
  • Desmeuzes, Jean, « Néologismes, mots rares et vocabulaire régional dans la langue de Rétif de La Bretonne », Etudes rétiviennes, n° 10, septembre 1989, pp. 96-124.
  • Desmeuzes, Jean, « Rétif et le mouvement utopique », Etudes rétiviennes, n° 17, décembre 1992, pp. 19-32.
  • Didier, Béatrice ; Neefs, Jacques (dir.), La Fin de l’Ancien Régime : Sade, Rétif, Beaumarchais, Laclos, Vincennes, Presses universitaires de Vincennes, 1991, 203 p.
  • Didier, Béatrice, « Restif de La Bretonne et le jeu de l’acteur », Revue d’Histoire du théâtre, volume XXXV, n° 3, 1983, pp. 324-328.
  • Drei, Henri, « Cacographie et culte de l’ordre dans Ma Politique», Etudes rétiviennes, n° 32, décembre 2000, pp. 15-30.
  • Drei, Henri, « “Une terrible Philosophie” : à propos des Nuits révolutionnaires», Etudes rétiviennes, n° 27, décembre 1997, pp. 25-31.
  • Engelking, Ryszard, « Sur la Chronologie de la Ve époque de Monsieur Nicolas», Etudes rétiviennes, n° 32, décembre 2000, pp. 31-76.
  • Europe, « Rétif de La Bretonne », n° 732, Avril 1990, 219 p.
  • Fakhfakh, Amel, « Le Dieu profane dans Le Drame de la vie», in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 207-226.
  • Frantz, Pierre, « Mille et une Nuits, mille et un jours de la Révolution (Mercier et Rétif), in Bonnet, Jean-Claude (dir.), La Carmagnole des Muses. L’Homme de lettres et l’artiste dans la Révolution, Paris, Armand Colin, 1988, pp. 312-314.
  • Gaucheron, Jacques, « Un Fou de la typographie », Europe, n° 732, avril 1990, pp. 31-33.
  • Goubier-Robert, Geneviève, « Le Monde littéraire du Ménage parisien», Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 195-212.
  • Goulemot, Jean Marie ; Masseau, Didier, « Discours réglementaires et constructions utopiques chez Rétif », Etudes rétiviennes, n° 17, décembre 1992, pp. 131-151.
  • Goulemot, Jean Marie, « Effets de réalité et constructions narratives dans Les Nuits révolutionnaires», Etudes rétiviennes, n° 11, décembre 1989, pp. 201-215.
  • Goulemot, Jean Marie, « Lanterne et lampion, Le Drame de la vie de Rétif de La Bretonne », in La Lanterne magique, pratiques et mises en écriture, Actes du colloque des 7 et 8 juin 1996, recueillis et présentés par Jean-Jacques Tatin-Gourier, Les Cahiers d’Histoire culturelle, Tours, Publications de l’Université François Rabelais, avril 1997, pp. 51-59.
  • Goulemot, Jean Marie, « Politique des Lumières et politique de la Révolution », Revue des Sciences morales et politiques, n° 1, 1989, pp. 101-108.
  • Goulemot, Jean Marie, « Protocole d’une lecture : l’aveugle éclairé », Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 22-29.
  • Greene, John Patrick, « Objects and their functions in Rétif de La Bretonne’s Les Nuits de Paris», Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, n° 319, 1994, pp. 341-356.
  • Grimm, Jürgen, « “Enfants, soyez bons : Jupiter le veut”. Initiation au théâtre rétivien à propos de la fable dramatique La Cigale et la Fourmi», Le Dire sans dire et le dit. Etudes Lafontainiennes, t. II, 1996, pp. 254-269.
  • Guillot, Isabelle, « Les Contemporaines de Rétif : de la fragmentation narrative à la série », Etudes rétiviennes, n° 29, décembre 1998, pp. 45-58.
  • Harifi, Naïma, La Prévention nationale. Edition critique, Thèse de 3ème cycle, Université de Poitiers, 1982, 366 p. dactyl.
  • Harifi, Naïma, Rétif et le théâtre, Thèse d’Etat marocaine, sous la direction de Pierre Testud, Université de Rabat, octobre 1992, 566 pages dactyl.
  • Harifi, Naïma, « Le théâtre de Rétif de La Bretonne, un itinéraire spectaculaire », Etudes rétiviennes, n° 10, septembre 1989, pp. 39-54.
  • Harifi, Naïma, « Le théâtre de Rétif : essai d’introduction », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 13-24.
  • Hartmann, Pierre, « Auteurs, œuvres et figures littéraires dans le roman épistolaire rétivien », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 227-246.
  • Hartmann, Pierre, « La Dramatisation de l’histoire », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 57-71.
  • Hartmann, Pierre, « Exhibition et clandestinité dans Le Drame de la Vie de Rétif de La Bretonne », Revue d’histoire du théâtre, 2004, 1-2, pp. 135-144.
  • Hartmann, Pierre, « Le Nouvel Abeilard, la nouvelle dans le roman », Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 145.
  • Hartmann, Pierre, « Rétif ou le contrat forclos », in Le Contrat et la séduction. Essai sur la subjectivité amoureuse dans le roman des Lumières, Paris, Champion, Les dix-huitièmes siècles, 1998, pp. 355-397.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « A propos des Epoux Fontaine », Etudes rétiviennes, n° 3, juin 1986, pp. 25-28.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Au Café Manoury avec Mercier : Une lettre inconnue de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 12, juin 1990, pp. 57-68.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Fanny de Beauharnais, inspiratrice de Rétif de La Bretonne », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 69-82.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Rétif juge de Louis XVI », Etudes rétiviennes, n° 18, juin 1993, pp. 49-60.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Rétif plagiaire », Etudes rétiviennes, n° 20, juin 1994, pp. 65-76.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Une Lettre inédite de Marion Rétif à Nicolas Bonneville », Etudes rétiviennes, n° 26, juin 1997, pp. 15-21.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Une Lettre peu connue de Rétif à Grimod de La Reynière », Etudes rétiviennes, n° 1, novembre 1985, pp. 37-39.
  • Havard de La Montagne, Philippe, « Le Vicomte de Toustain-Richebourg, ami et dernier censeur de Rétif de La Bretonne », Etudes rétiviennes, n° 14, juin 1991, pp. 99-136.
  • Herrero Garcia, Isabel, « A propos du caractère narratif des Nuits de Paris de Rétif de La Bretonne », Cuadernos de Filologia Francese, Salamanque, Universidad de Extramadura, n° 4, 1990, pp. 81-97.
  • Herrero Garcia, Isabel, « Ingénue Saxancour de Rétif de La Bretonne et l’ambiguïté du point de vue », Estudios de lengua y literatura francesas, n° 4, 1990, pp. 73-90.
  • Herrero, Isabel, « Le Moi rétivien offert en spectacle », Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 197-205.
  • Herrero, Isabel, « L’Utopie rétivienne dans Les Parisiennes», Etudes rétiviennes, n° 17, décembre 1992, pp. 67-76.
  • Hohl, Claude, « Retour sur les relations entre Rétif de La Bretonne et André Chénier », Etudes rétiviennes, n° 32, décembre 2000, pp. 185-191.
  • Jaëcklé-Plunian, Claude, « “Créons donc un nouveau théâtre français” », Etudes rétiviennes, n° 18, juin 1993, pp. 13-32.
  • Jaëcklé-Plunian, Claude, « A propos des écrits sur le théâtre au dix-huitième siècle. I. L’Histoire du théâtre français de Fontenelle. II. La Mimographe de Restif de La Bretonne », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, n° 373, Oxford, 1999, 231 p.
  • Jaëcklé-Plunian, Claude, « Desessart et Granger, deux acteurs au secours d’un drame », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 39-68.
  • Jaëcklé-Plunian, Claude, « Edmond ou Les Tombeaux : le tableau fait la tragédie », Etudes rétiviennes, n° 31, décembre 1999, pp. 93-104.
  • Jaëcklé-Plunian Claude, « Sur la Réception des premiers ouvrages de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 27, décembre 1997, pp. 33-44.
  • Jaëcklé-Plunian, Claude, « “Laissons à leurs sombres idées le reste des misomimes” », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 87-105.
  • Joly, Raymond, Deux études sur la préhistoire du réalisme : Diderot, Rétif de La Bretonne, Québec, Presses de l’Université de Laval, 1969, 291 p.
  • Khadhar, Hédia, « Le Pornographe devant la critique : de la narration à la législation », Etudes rétiviennes, n° 4-5, décembre 1986, pp. 73-80.
  • Klein, Claude, « Le Débat philosophique dans Le Paysan et la paysanne pervertis de Restif de La Bretonne », dans Etre dix-huitiémiste aujourd’hui. Actualité et didactique des Lumières, Actes du Colloque de Tunis, avril 1992, réunis par Kamel Gaha, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 1998, pp. 109-120.
  • Klein, Claude, « L’Image de l’écrivain à travers le para-texte des Contemporaines», Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 109-126.
  • Klein, Claude, « La Narration et l’imaginaire dans Les Nuits de Paris», Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 171-184.
  • Klein, Claude, « La Présence du narrateur dans les estampes, du Paysan perverti aux Contemporaines», Etudes rétiviennes, n° 31, décembre 1999, pp. 157-180.
  • Klein, Claude, Restif de La Bretonne et ses doubles, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 1995, 328 p.
  • Krief, Huguette, « L’An 2000 ou La Régénération de Rétif de La Bretonne : de la théâtralisation de l’utopie à l’utopie du théâtre », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 161-168.
  • Krief, Huguette, « Rétif devant Rousseau : une polémique autour du chant français », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 173-194.
  • Lahouati, Gérard, « La Voix des masques. Réflexions sur la constitution du genre de l’autobiographie », Dix-huitième siècle, XXX, 1998, pp. 195-210.
  • Le Borgne, Françoise, « Les Autobiographies sans pacte de Rétif de La Bretonne », in Bouju, Emmanuel (dir.), Littératures sous contrat, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Interférences, 2002, pp. 19-29.
  • Le Borgne, Françoise, « Le Drame de la Révolution dans Le Drame de la vie de Restif de La Bretonne », in Bourdin, Philippe ; Loubinoux, Gérard (dir.), Les Arts de la scène et La Révolution française, Clermont-Ferrand-Vizille, Presses universitaires Blaise Pascal-Musée de la Révolution française, 2004, pp. 327-337.
  • Le Borgne, Françoise, « Rétif de La Bretonne et sa lectrice : une liaison dangereuse », in Brouard-Arends, Isabelle (dir.), Lectrices d’Ancien Régime, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Interférences, 2003, pp. 701-710.
  • Le Borgne, Françoise, « Les Rôles de la fiction dans Les Idées singulières de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 29, décembre 1998.
  • Le Borgne, Françoise, « Récits et expériences dans L’Ecole des Pères de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 30, juin 1999, pp. 89-100.
  • Lecuru, Jacques, « Le Hibou en révolution, ou du spectateur nocturne au citoyen spectateur nocturne », Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 39-47.
  • Lecuru, Jacques ; Masseau, Didier, « “Reprends, hibou, ton vol ténébreux” : Rétif et la Révolution », », Le Français aujourd’hui, n° 82, juin 1988, pp. 71-78.
  • Lequenne, Michel, « Rétif, Mercier, Sade et Casanova, quatre utopistes à la veille de la Révolution », Etudes rétiviennes, n° 17, décembre 1992, pp. 33-39.
  • Lequenne, Michel, « Sade, Restif, et leur critique Maurice Blanchot », Etudes rétiviennes, n° 6, septembre 1987, pp. 25-36.
  • Loty, Laurent, « L’An 2000, une utopie révolutionnaire », Etudes rétiviennes, n° 17, décembre 1992, pp. 77-98.
  • Loty, Laurent, « La Découverte australe (1781) : une utopie évolutionniste et eugéniste », Etudes rétiviennes, n° 4-5, décembre 1986, pp. 27-36.
  • Loty, Laurent, « Evolution culturelle, évolution politique et révolutions rétiviennes », Etudes rétiviennes, n° 2, mars 1986, pp. 3-18.
  • Loty, Laurent, « Le Peuple et la populace chez les philosophes des Lumières et chez Rétif », Etudes rétiviennes, n° 8, juin 1988, pp. 33-42.
  • Loty, Laurent, « La Philosophie de l’histoire et les choix politiques de Rétif après la Terreur », Etudes rétiviennes, n° 11, décembre 1989, pp. 25-45.
  • Loty, Laurent, « La Révolution éclairée par Les Nuits de Paris», Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 49-60.
  • Mantion, Rémy, « Parangons, Rétif mimographe », Etudes rétiviennes, n° 4-5, décembre 1986, pp. 37-50.
  • Masseau, Didier, « L’Irruption de l’histoire dans l’écriture des Nuits révolutionnaires», Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 31-37.
  • Masseau, Didier, « Nouvelles et récits historiques dans Les Nuits révolutionnaires », Etudes rétiviennes, n° 11, pp. 187-196.
  • Masson, Nicole, « Mise en scène romanesque d’une suite d’estampes : Le Monument du costume», Etudes rétiviennes, n° 31, pp. 117-128.
  • Masson, Nicole, « “Une Galerie de tableaux gaiement-tristes” : Le Palais-Royal», Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 117-128.
  • Morigne Ferrer, Maria Pilar, « Les Gynographes, un rêve rétivien », Etudes rétiviennes, n° 9, décembre 1988, pp. 37-40.
  • Piau, Colette, « Eclatement narratif et cohérence idéologique dans Les Contemporaines par gradation», Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 65-84.
  • Piau-Gillot, Colette, « Rétif et le salon de Mme de Beauharnais », Etudes rétiviennes, n° 11, décembre 1989, pp. 109-131.
  • Porter, Charles A., « Restif, Rousseau, and Monsieur Nicolas», The Romanic Review, december 1963, pp. 262-273.
  • Porter, Charles A., Restif’s Novels, or an Autobiography in Search of an Author, New Haven and London, Yale University Press, 1967, 441 p.
  • Queffelec, Lise, « Figuration de la violence dans le roman de l’avant et l’après 1789 : Sade, Rétif, Dumas », Revue d’Histoire littéraire de la France, 90e année, n° 4-5, juillet-octobre 1990, pp. 662-678.
  • Rieger, Dietmar, « Rétif et la Bohème littéraire », Europe, avril 1990, n° 732, pp. 36-46.
  • Rival, Ned, Les Amours perverties. Une biographie de Nicolas-Edme Rétif de la Bretonne, Paris, Perrin, 1982, 352 p.
  • Robert, Richard, « Un Autoportrait en marge : “La séance chez une amatrice” », Etudes rétiviennes, n° 24, juin 1996, pp. 47-54.
  • Rougemont, Martine de, « L’Iconographie théâtrale dans les œuvres de Restif de La Bretonne », in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 37-50.
  • Rougemont, Martine de, « Rétif de La Bretonne invenit : Rétif inventeur du cinéma », Etudes rétiviennes, n° 24, juin 1996, pp. 13-28.
  • Schwarz, Robert M., « Le Paysan comme héros : Rousseau, Restif de La Bretonne et la représentation des vertus rustiques », in Jobert, Philippe ; Clère, Jean-Jacques (dir.), Le Bonheur est une idées neuve, Hommage à Jean Bart, Dijon, Université de Bourgogne, 2000, pp. 385-408.
  • Sghaier, Ezzedine, « Rétif ou la mise en scène du moi : étude de quelques aspects du moi à travers les personnages des Fautes sont personnelles», in Rétif et le théâtre, Actes du colloque de Rabat, 22-24 novembre 1995, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Rabat, Série Colloques et Séminaires, n° 66, novembre 1997, pp. 181-196.
  • Sgard, Jean, « L’Œil du Hibou », Etudes rétiviennes, n° 15, décembre 1991, pp. 5-14.
  • Sgard, Jean, « Rétif et Crébillon fils », Etudes rétiviennes, n° 34, décembre 2002, pp. 127-138.
  • Spry, Catherine, « La Fonction morale du roman dans les premières œuvres de Rétif », Etudes rétiviennes, n° 23, décembre 1995, pp. 43-54.
  • Spry, Catherine, « Rétif devant la presse », in Cook, Malcolm ; Jourdan, Annie, (éd.), Journalisme et fiction au XVIIIe siècle, New-York-Paris, Peter Lang, 1999, pp. 179-187.
  • Tatin-Gourier, Jean-Jacques, « Critique, lecture et écriture du roman dans Monsieur Nicolas», in Herman, Jan ; Pelckmans, Paul, (édit.), L’Epreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman de l’Ancien Régime, Actes du VIIIe colloque de la Société d’analyse de la topique romanesque, Louvain-Anvers, 19-21 mai 1994, Louvain-Paris, Editions Peeters, 1995, pp. 429-435.
  • Tatin, Jean-Jacques, « La Dernière aventure d’un homme de quarante-cinq ans : le narrateur écrivain », Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 107-116.
  • Tatin, Jean-Jacques, « Rétif de La Bretonne, critique, réécriture et condamnation de Rousseau », Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 95-106.
  • Tatin, Jean-Jacques, « Restif écrivain de l’Histoire », Etudes rétiviennes, n° 11, décembre 1989, pp. 165-180.
  • Testud, Pierre, « Autobiographie et histoire dans l’œuvre de Rétif de La Bretonne », in Le Siècle de Voltaire, Hommage à René Pomeau, Oxford, The Voltaire Foundation, 1987, pp. 893-903.
  • Testud, Pierre, « Culture populaire et création littéraire. Le cas de Rétif de La Bretonne », Dix-huitième siècle, XVIII, 1986, pp. 85-97.
  • Testud, Pierre, « Le Discours de Rétif sur la littérature », Etudes rétiviennes, n° 30, juin 1999, pp. 53-82.
  • Testud, Pierre, « Le Drame de la vie ou Le Théâtre en révolution », Europe, n° 732, avril 1990, pp. 55-62.
  • Testud, Pierre, « Etat présent des études sur Rétif de La Bretonne », Dix-huitième siècle, VII, 1975, pp. 315-334.
  • Testud, Pierre, « Le Journal inédit de Rétif de La Bretonne », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, n° 90, 1972, pp. 1567-1593.
  • Testud, Pierre, « Les Lettres de La Reynière à Rétif », Etudes rétiviennes, n° 28, juin 1998, pp. 81-95.
  • Testud, Pierre, « Lettre inédite d’Agnès Rétif à Madame de Beauharnais (21 mai 1803) », Etudes rétiviennes, n° 13, décembre 1990, pp. 115-121.
  • Testud, Pierre, « Les Manuscrits de Rétif, écrivain typographe », in Didier, Béatrice ; Neefs, Jacques (dir.), La Fin de l’Ancien Régime : Sade, Rétif, Beaumarchais, Laclos, Vincennes, Presses universitaires de Vincennes, 1991, pp. 105-117.
  • Testud, Pierre, « Monsieur Nicolas et les problèmes de l’autobiographie », in Sade, Rétif de La Bretonne et les formes du roman pendant la Révolution française, Actes du 3e colloque international des paralittératures de Chaudfontaine, Textes réunis par Jean-Marie Graitson, Liège, Editions du C.L.P.C.F., 1993, pp. 41-52.
  • Testud, Pierre, « Monsieur Nicolas ou l’autobiographie dévoilée », Etudes rétiviennes, n° 15, décembre 1991, pp. 31-44.
  • Testud, Pierre, « La Révolution des Nuits de Paris», in Sade, Rétif de La Bretonne et les formes du roman pendant la Révolution française, Actes du 3e colloque international des paralittératures de Chaudfontaine, Textes réunis par Jean-Marie Graitson, Liège, Editions du C.L.LPLC.F., 1993, pp. 61-70.
  • Testud, Pierre, Rétif de La Bretonne et la création littéraire, Genève-Paris, Droz, 1977, 729 p.
  • Testud, Pierre, « Rétif de La Bretonne et les Contemporaines du commun», Etudes rétiviennes, n° 8, juin 1988, pp. 43-50.
  • Testud, Pierre, « Rétif et l’immédiateté du style », La Licorne, numéro spécial sur La Phrase, Poitiers, Publication de l’U.F.R. Langues et Littératures, 1997, pp. 245-260.
  • Testud, Pierre, « Rétif et Sade », Revue des Sciences humaines, n° 212, 1988-4, pp. 107-123.
  • Testud, Pierre, « Le Romanesque de la lecture dans l’œuvre de Rétif de La Bretonne », in Herman, Jan ; Pelckmans, Paul, (édit.), L’Epreuve du lecteur. Livres et lectures dans le roman de l’Ancien Régime, Actes du VIIIe colloque de la Société d’analyse de la topique romanesque, Louvain-Anvers, 19-21 mai 1994, Louvain-Paris, Editions Peeters, 1995, pp. 407-417.
  • Testud, Pierre, « Sa Mère l’allaita, dans tous ses états », Etudes rétiviennes, n° 27, décembre 1997, pp. 45-68.
  • Testud, Pierre, « Sur trois Lettres de Grimod de la Reynière », Etudes rétiviennes, n° 25, décembre 1996, pp. 7-37.
  • Testud, Pierre, « Un Ecrivain sous la Révolution », Etudes rétiviennes, n° 11, décembre 1989, pp. 149-163.
  • Testud, Pierre, « La Vieillesse de Rétif », in Amicitia Scriptor (Littérature, Histoire des idées, Philosophie), Mélanges offerts à Robert Mauzi, textes réunis par Annie Becq, Charles Porset, Alain Mothu, Paris, Champion, 1998, pp. 257-280.
  • Thibault, Gabriel R., « Le Ménage parisien et la tradition comique », Etudes rétiviennes, n° 6, septembre 1987, pp. 37-46.
  • Vizcarra, Yinsu, L’Economie de la perte. Rebut et récupération dans Les Nuits de Paris de Rétif de La Bretonne, Thèse de doctorat, soutenue le 15 janvier 2000 à l’Université de Paris III.
  • Vizcarra, Yinsu, « Rebut et récupération dans Les Nuits de Paris», Etudes rétiviennes, n° 19, décembre 1993, pp. 5-29.
  • Vizcarra, Yinsu, « Les Nuits de Paris, le roman dans la nouvelle », Etudes rétiviennes, n° 21, décembre 1994, pp. 159-170.

 

 

Bibliographie établie par Françoise Le Borgne