Original

Employé comme adjectif, le mot est, dans les dictionnaires, défini par la négative : « Qui n’est d’après aucun modèle. On appelle pensée originale, une pensée neuve, et qui n’a été prise d’aucun auteur » (Dictionnaire de l’Académie, 1762). Nouveau Pygmalion, Gaudet entend façonner Ursule pour en faire la femme la plus en vue de Paris. Il lui […]

Parangon

« PARANGON n. m. emprunté (XIIIe s.) à l’italien paragone, antérieurement paragono (fin XIIIe s.) « pierre de touche », « modèle » (1516) et « comparaison » (déb. XVIe s.) » (Dictionnaire historique de la langue française, 1993). Le terme PARANGON est qualifié par Furetière, en 1681, de « vieux mot qui désignait autrefois une chose excellente et hors de comparaison », mais […]

Romanesque

Attesté une fois au XVIe siècle, cet adjectif devient à la mode au siècle suivant sous l’influence de l’italien romanesco. « Il qualifie ce qui est merveilleux comme les aventures de roman, une personne exaltée et le genre de sentiments qu’elle a (1628) » (Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française). Ce romanesque, caractéristique des grands […]

VAPOREUSE

(Substantif féminin. Du latin vaporosus, « plein de vapeur », dérivé de vapor. L’adjectif est substantivé à partir de la fin du XVIIe siècle pour désigner quelqu’un qui souffre de vapeurs, c’est-à-dire d’exhalaisons supposées s’élever du sang jusqu’au cerveau ; Rétif pourrait être l’un des premiers à utiliser le substantif au féminin). « On appelle Vapeurs, au pluriel, lit-on […]

SEL

(Du latin sal, vers 1150, sel ou substance salée, et vers 1560, tout corps soluble dans l’eau ; chez Rétif, néologisme de sens, entre physique et métaphysique). Fils d’un « pays de grande gabelle », la Bourgogne, où le prix du sel était très élevé, Rétif savait quelque chose de la valeur du sel comme condiment ou conservateur. Mais […]

NOCTURNE

(Adjectif, du latin nocturnus, « de la nuit », « qui agit la nuit, dans les ténèbres », dérivé de nox, noctis. Attesté depuis 1250). L’adjectif nocturne n’a rien d’un néologisme, mais il bénéficie, dans les dernières années de l’Ancien Régime, de l’intérêt suscité par les Nuits d’Young (Night Thoughts on Life), dont la traduction par Letourneur paraît en […]